Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
association-viva.overblog.com

Activités de l'association Valoriser et Intégrer pour Vieillir Autrement

A la découverte des oeuvres d'art dans l'espace public lancéen

Publié le 16 Juillet 2020 par Association VIVA

A la découverte des oeuvres d'art dans l'espace public lancéen

Ce mercredi 15 juillet, nous avons eu le grand plaisir d’accueillir Annina Meyer, médiatrice culturelle à la Ville de Lancy, qui nous a fait découvrir quatre œuvres d’art présentes dans l’espace public lancéen.

 

Nous avons commencé la balade au Parc Cérésole, où nous avons été étonné.e.s d’apprendre que sept grosses pierres, apparemment anodines, faisaient en fait référence au conte du Petit Poucet qui, à l’aide de ses cailloux, avait retrouvé le chemin de sa maison avec ses six frères. Après nous avoir conté l’histoire, Annina nous a invités à partir à la recherche de ces pierres, sur lesquelles des inscriptions font également référence à un autre conte, soufi celui-là : « La conférence des oiseaux ». Une œuvre de Dominique Fontana.

A la découverte des oeuvres d'art dans l'espace public lancéen
A la découverte des oeuvres d'art dans l'espace public lancéen

Dans le même Parc Cérésole, on trouve également une œuvre de l’artiste animalier Robert Hainard. Celle-ci représente un renard et a son frère jumeau à Lully. Originaire de Bernex, Robert Hainard était un artiste prolifique !

A la découverte des oeuvres d'art dans l'espace public lancéen

Après une marche à travers le quartier du plateau, nous avons rejoint le Parc Chuit, où deux œuvres nous attendaient. La première, de Daniel Polliand, représente Cérès à tête d’oiseau. Il s’agit d’une créature fantastique, née d’un univers symbolique. Sorte de génie, mi-oiseau mi-femme, il évoque Cérès, déesse de l’agriculture et des moissons.

A la découverte des oeuvres d'art dans l'espace public lancéen
A la découverte des oeuvres d'art dans l'espace public lancéen

La deuxième œuvre est une statue de pierre de Marcel Wille : la « Danseuse ». Sans doute pour ne pas heurter la pudeur, la statue a été disposée de sorte qu'il faut se positionner dans un angle bien précis, en dehors du chemin, pour découvrir les courbes de cette danseuse dénudée. Il est tout à fait intéressant d’apprendre que cette statue n’aurait jamais pu être installée sans la modification de la loi de Calvin, qui interdisait toute figuration sur les statues. Cette modification a été votée, afin que la Ville de Genève puisse recevoir en cadeau le mausolée - et la fortune- du duc de Brunswick, d’une si grande valeur que la Ville ne pouvait pas le refuser.

A la découverte des oeuvres d'art dans l'espace public lancéenA la découverte des oeuvres d'art dans l'espace public lancéen

Pour finir cette promenade en beauté, et aussi parce que le temps commençait à se gâter, nous sommes allé.e.s nous réfugier au local de VIVA autour d'une boisson chaude.

 

Nous remercions très chaleureusement Annina Meyer pour sa présence et ses explications des plus intéressantes, ainsi que la dizaine d’aînées qui a fait le déplacement. Nous ne nous promènerons plus de la même manière dans ces lieux !

 

La prochaine rencontre que nous organiserons avec le Service Culturel de la Ville de Lancy se fera le lundi 10 août à la Ferme de la Chapelle, au Grand-Lancy. Nous y découvrirons les textes d’Alice Rivaz à travers un atelier de lecture partagée, qui sera suivi d’un apéritif.

 

Au plaisir de vous y retrouver !

 

Plus d'informations au 022 792 51 43

Commenter cet article